fbpx

18e Symposium LaFontaine-Baldwin

Après la COVID-19 : Les voies du renouveau moral et civique

Qu’a révélé la pandémie sur le fossé entre les gagnants et les perdants, entre les insiders et les outsiders?  Que faudra-t-il pour sortir de cette crise en tant que société plus juste et plus inclusive?

Depuis 2000, le Symposium LaFontaine-Baldwin réunit des Canadien·ne·s pour réfléchir à la démocratie, à la citoyenneté et au bien public. Cette édition numérique unique en son genre réunit d’ancien·ne·s conférencier·e·s dans une discussion sur les enjeux cruciaux de notre époque, sous la direction de Michael Sandel.

Michael Sandel est un philosophe politique reconnu dont le cours, Justice, a été le tout premier de l’Université de Harvard à être mis gratuitement à la disposition du public, recueillant des dizaines de millions de vues dans le monde entier. Ses écrits sur la justice, l’éthique, la démocratie et les marchés ont été traduits en 27 langues. Sandel a été le 15e conférencier LaFontaine-Baldwin.

Les 14 livres de John Ralston Saul ont influencé la pensée politique et économique dans le monde entier. En tant que président international de PEN, il a adopté une nouvelle approche de l’activisme, en négociant avec les dictateurs et en s’exprimant en faveur des langues en danger. Il est l’une des principales voix du mouvement international de soutien aux immigrant·e·s et aux réfugié·e·s. Saul a été le premier conférencier LaFontaine-Baldwin.

La très honorable Adrienne Clarkson est arrivée au Canada en provenance de Hong Kong en tant que réfugiée chinoise à l’âge de deux ans. Pendant 35 ans à la télévision, elle s’est démarquée en faisant évoluer le débat public.  Elle a fait preuve d’innovation dans son rôle d’agent général de l’Ontario en France et en tant que présidente du Conseil d’administration du Musée canadien des civilisations, à Gatineau. 26e gouverneure générale du Canadath six ans, elle a transformé le bureau avec un dynamisme créatif.

Sue Gardner est une ardente défenseure des technologies numériques qui a hissé cbc.ca et la Wikimedia Foundation vers une croissance sans précédent. En croisade pour le progrès sur les questions de médias, de genre et de liberté numériques, Gardner a travaillé sans relâche pour façonner et protéger Internet en tant que forum public non commercial, au service du bien public. Gardner a été la 16e conférencière LaFontaine-Baldwin.

Adam Gopnik est un auteur et un orateur célèbre, et un ardent défenseur du libéralisme face aux forces qui nous divisent. Très présent au New Yorker depuis des décennies, il porte la voix de l’humanisme sur des sujets aussi variés que la nature des villes et les particularités de la France. Gopnik a été le 17e conférencier LaFontaine-Baldwin.

La très honorable Beverley McLachlin est devenue la première femme et la plus ancienne juge en chef du Canada, et a donné la sanction royale à la Loi sur le mariage civil, légalisant le mariage entre personnes de même sexe au Canada. Remarquable bâtisseuse de consensus, elle a conduit la cour à une série de décisions qui ont changé la donne, renforçant le statut juridique des peuples autochtones et modifiant le débat public au Canada. McLachlin a été la 4e conférencière LaFontaine-Baldwin.

Naheed Nenshi, le premier maire musulman d’une grande ville nord-américaine, a pris ses fonctions à Calgary en 2010 grâce à une campagne populaire sans précédent. Lauréat du World Mayor Prize 2014 en tant que meilleur maire du monde, il en est à son troisième mandat et a mené Calgary sur la scène internationale. Enfant d’immigrants, Nenshi est l’emblème de la justice et de l’inclusion, tant sur le plan national qu’international. Nenshi a été le 13e conférencier LaFontaine.

George Elliott Clarke, poète, romancier, dramaturge et critique, est un chef de file de longue date dans le façonnement de l’histoire culturelle et sociale de la communauté noire du Canada. Il est un maître de ce qu’il appelle « les chansons sans musique » ─ des poèmes majestueux rendant hommage aux gens et aux lieux. Cette puissante voix publique a été façonnée par la culture noire du Canada atlantique, une expérience et une identité qu’il définit comme étant « africadiennes ». M. Clarke a été le 7e conférencier LaFontaine-Baldwin.
 
L’honorable Louise Arbour a émergé sur la scène internationale en tant que procureure en chef des Tribunaux pénaux internationaux des Nations Unies, où elle a dirigé le premier acte d’accusation pour crimes de guerre de l’histoire contre un chef d’État en fonction (le président serbe Slobodan Milošević) et la première condamnation dans le monde pour génocide depuis 1948 (Rwanda). Elle a mis à profit cette passion pour la justice en tant que Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme. Mme Arbour a été la 6e conférencière LaFontaine-Baldwin.