fbpx

L’histoire et les collectivités occupent le devant de la scène à la cérémonie de citoyenneté communautaire de l’ICC au Centre ismaïlien

« Je me sens beaucoup plus Canadienne aujourd’hui. »

Andrea Nemtin, chef de la direction et présidente fondatrice de la Fondation Inspirit, a pris la parole devant 50 nouveaux citoyens canadiens lors d’une cérémonie de citoyenneté communautaire de l’ICC qui se tenait au Centre ismaïlien de Toronto. Plus tôt dans la journée, elle a fait partie des 26 hôtes de discussion — avec Sheherazade Hirji, présidente et chef de la direction de la Fondation canadienne des femmes, de la sénatrice Ratna Omidvar et de Farah Nasser, chef d’antenne de Global News — qui se sont joints à l’ICC pour animer des discussions en petits groupes sur la citoyenneté avec les nouveaux citoyens. Pendant que les nouveaux citoyens racontaient leurs expériences, les citoyens de souche — comme Nemtin — ont eu l’occasion de réfléchir aux privilèges que leur confère la citoyenneté canadienne.

Pour ceux qui n’ont jamais assisté à une cérémonie de citoyenneté communautaire de l’ICC, cela ressemble un peu à un mariage : un endroit magnifique qui revêt une signification particulière, un accueil chaleureux de la part de la nouvelle famille canadienne et une occasion de se présenter sous son meilleur jour pour cette journée spéciale. Les cérémonies de citoyenneté communautaires commencent par une table ronde sur la citoyenneté, qui est exclusive à l’ICC et qui offre aux nouveaux citoyens, aux invités et aux membres de la communauté une occasion unique de réfléchir ensemble à ce que signifie le fait d’être Canadien et de partager leurs aspirations pour l’avenir.

Le respect pour la communauté et l’histoire ont été les points qui sont ressortis de bon nombre des interventions des nouveaux citoyens lors de la table ronde organisée au Centre ismaïlien. Un participant a dit qu’il était content de vivre dans un pays qui reconnaît les droits des communautés minoritaires et que le plus grand privilège de la citoyenneté sera pour lui de rendre au Canada ce qu’il a reçu. Une jeune femme a partagé un témoignage émouvant sur des familles musulmanes et juives de son quartier, qui travaillent ensemble pour parrainer des réfugiés syriens; d’autres ont insisté sur l’importance de la participation politique. Tous les nouveaux citoyens étaient fiers d’appartenir à une société qui encourage les gens d’origines différentes à se réunir et à travailler ensemble.

Mais en faisant partie du groupe, les nouveaux citoyens doivent aussi composer avec les aspects plus troublants du legs national. Dans son allocution aux nouveaux citoyens, après l’assermentation officielle, la sénatrice Omidvar a insisté sur l’importante de « donner au suivant » et de « s’approprier notre histoire collective ». « En devenant Canadiens, vous faites partie de la grande famille canadienne et pas seulement d’une fraction de celle-ci », a-t-elle indiqué, en ajoutant que nous ne devons pas oublier les injustices de notre histoire, en particulier le traitement des peuples autochtones. « Il est de notre devoir, et maintenant de votre devoir, de rétablir les choses. » Partageant les sentiments de la sénatrice Omidvar, Andrea Nemtim a exhorté les nouveaux citoyens à participer aux efforts pour réparer les torts historiques. « La société canadienne n’est pas parfaite, mais elle s’efforce de s’améliorer. »

Dans son allocution d’ouverture aux nouveaux citoyens, Sheherazade Hirji, ancienne présidente et chef de la direction de la Fondation canadienne des femmes et présidente du Conseil ismaïlien de l’Ontario, a parlé de la construction du Centre ismaïlien. En 1996, quand on a demandé aux jeunes membres de la communauté ismaïlienne ce qu’ils voulaient comme espace communautaire — le magnifique Centre ismaïlien actuel — ils ont dit qu’ils voulaient un endroit qui leur permettrait de s’intégrer dans la société au sens large et d’avoir l’occasion de tisser des liens d’amitié. Aujourd’hui, alors que 50 nouveaux citoyens de 27 pays se sont réunis dans le majestueux espace ensoleillé du Centre pour une cérémonie de citoyenneté communautaire de l’ICC, il ne fait aucun doute que leur rêve est devenu une réalité.

Suivez la couverture de la cérémonie par Global News ici.

Si votre organisation culturelle aimerait s’associer à l’ICC pour une cérémonie de citoyenneté communautaire, écrivez-nous à : ceremonypartnerships@inclusion.ca

Logo:

Numéro d’enregistrement
d’organisme caritatif agréé :
82303 4145 RR0001

L’Institut pour la citoyenneté canadienne prône l’égalité en matière d’accès et de participation. C’est pourquoi il met tout en œuvre pour que les événements et les services qu’il offre soient accueillants et accessibles à tous. Si vous avez besoin d’aménagements pour la fréquentation de nos événements ou de nos services, écrivant à inclusion.ca ou communiquez avec l'ICC, en composant le +1 416 593‑6998.