« Ça a changé ma perspective du Canada » – Joseph Mancinelli nous livre ses réflexions sur une cérémonie de citoyenneté communautaire de l’ICC

10 mars, 2017

En tant que résident de Hamilton et fils d’immigrants, c’était particulièrement important pour moi d’assister à la cérémonie de citoyenneté communautaire que l’ICC a organisée au Musée des beaux-arts de ma ville. Mon père, Enrico Mancinelli, a passé sa vie à aider des immigrants à s’établir; j’ai travaillé pendant des décennies avec des immigrants, en mettant l’accent sur la création d’emplois. Ce sont des valeurs qui me tiennent à cœur.

Au Musée des beaux-arts de Hamilton, j’ai eu le plaisir d’animer une table ronde de l’ICC. Les tables rondes sont vraiment spéciales; elles offrent aux nouveaux arrivants une tribune où ils peuvent partager leurs points de vue et leurs idées, et elles donnent l’occasion aux citoyens établis de voir l’immigration comme un livre d’histoires plutôt que des statistiques.

J’étais assis à côté d’une jeune femme qui était manifestement impatiente de commencer ce nouveau chapitre de sa vie. On lui a demandé ce qui l’intéressait le plus dans la citoyenneté canadienne, et sa réponse nous a rappelé avec force les possibilités et la liberté que le Canada offre. Pour elle, la citoyenneté est porteuse d’avenir — un avenir choisi par elle, pour elle. Le Canada était la « terre dont elle rêvait », où les femmes peuvent avoir une éducation et une carrière et où il est possible d’atteindre des objectifs comme l’indépendance financière. En tant que père de trois filles, j’ai découvert ce que cela signifie pour une jeune femme et pu vraiment apprécier les privilèges que le Canada offre. Mais j’ai été ému aux larmes en écoutant cette jeune femme expliquer ce qu’elle attendait le plus de sa nouvelle vie : une appartenance communautaire. Ces mots tout simples signifiaient beaucoup pour elle. L’expérience a changé ma perspective du Canada.

Je suis reconnaissant à l’ICC et aux bénévoles et partenaires qui rendent ces événements possibles. Avec toute la controverse qui existe dans le monde, sur les océans et aux frontières, on a parfois le sentiment que l’humanité est perdue. Je suis impressionné par le travail que l’ICC accomplit et par sa volonté de promouvoir le modèle d’appartenance canadien.

Joseph et sa femme Enza Mancinelli sont membres du Cercle fondateur 6 Degrés et ils continuent de soutenir inconditionnellement toutes les initiatives de l’ICC.

L’Union internationale des journaliers d’Amérique du Nord (UIJAN) est le syndicat des travailleurs de la construction, de la gestion des déchets, du milieu du spectacle et des soins de santé qui connaît le plus grand essor au Canada. L’UIJAN, qui se compose d’immigrants, a continué de se battre pour l’égalité des droits et le travail afin de créer des occasions pour les nouveaux Canadiens. LiUNA Station, aussi appelée « Immigration Square » en raison de l’afflux d’immigrants après la Seconde Guerre mondiale, rend hommage aux racines de l’organisation.

Le Musée des beaux-arts de Hamilton a accueilli sept cérémonies de citoyenneté communautaires depuis 2011, en partenariat avec l’ICC. Joseph Mancinelli a animé une table ronde lors d’une de ces cérémonies qui s’est tenue en avril 2016.

Logo:

Numéro d’enregistrement
d’organisme caritatif agréé :
82303 4145 RR0001

L’Institut pour la citoyenneté canadienne prône l’égalité en matière d’accès et de participation. C’est pourquoi il met tout en œuvre pour que les événements et les services qu’il offre soient accueillants et accessibles à tous. Si vous avez besoin d’aménagements pour la fréquentation de nos événements ou de nos services, écrivant à inclusion.ca ou communiquez avec l'ICC, en composant le +1 416 593‑6998.