fbpx

Rencontrez Brigitte, membre du LPC

Originaire d’Allemagne, je suis venue pour la première fois au Canada en 2004. Alors dans la vingtaine et munie de permis de travail et d’études, [je] voulais juste découvrir des lieux différents et la vie au quotidien sur un autre continent. C’est drôle, mais je n’ai jamais senti que je n’étais « pas la bienvenue » au Canada.

J’ai décidé de [déménager] au Canada à cause de sa réputation de pays paisible et chaleureux. Originaire d’Allemagne, un pays très densément peuplé, je voulais vivre dans un pays où certains endroits étaient toujours à l’état sauvage.

Je suis devenue citoyenne canadienne en janvier 2018. Depuis ce temps, j’ai l’impression d’appartenir davantage à ma communauté. J’ai deux enfants qui sont nés au Canada et qui sont donc citoyens canadiens de naissance. J’ai maintenant la même nationalité que mes enfants et mon conjoint, ce qui unit notre famille à un niveau différent.

[Comme citoyenne,] je crois qu’il est important de rester informée sur mon pays, la politique et l’environnement. En tant que Canadienne, je veux contribuer à ma collectivité et vivre selon mes valeurs. Je prends donc mon droit de vote, ma liberté d’expression et ma liberté d’assemblée très au sérieux.

J’ai utilisé le Laissez‑passer culturel à quelques reprises [déjà]. Nous avons visité des musées à Vancouver et à Victoria, ainsi que quelques lieux sur l’île de Vancouver. J’y vais habituellement avec les enfants. Mais surtout, c’est ce que nous avons appris sur les Autochtones au Musée d’anthropologie et au Royal BC Museum qui nous a beaucoup impressionnés moi et mon fils aîné.

La visite de ces lieux culturels m’a permis d’élargir mes horizons. J’ai appris des choses sur la culture et l’histoire et ça m’a donné de nouvelles perspectives. J’ai visité de nombreux lieux et acquis des connaissances sur l’histoire canadienne, les Autochtones, notre environnement naturel, l’art, etc.

Je crois qu’il est important que les nouveaux Canadiens s’intègrent à la société canadienne. Les centres communautaires [comme les bibliothèques] sont d’excellents endroits où nouer des liens. Je pense qu’en offrant, par exemple, des cours, les gens de différentes origines peuvent se regrouper et apprendre à se connaître.

Il existe diverses cultures à Vancouver [et] je crois qu’en tant qu’immigrante, j’apporte ma culture et mon histoire au Canada. Je m’identifie à la fois comme allemande et canadienne. Les nouveaux citoyens canadiens ajoutent de la diversité à notre société. Nous pouvons certainement apprendre des choses les uns des autres et devenir plus tolérants et inclusifs.

À propos du LPC: Cela fait  presque 10 ans que l’Institut pour la citoyenneté canadienne (ICC) propose le Laissez-passer culturel (LPC), un programme innovateur sans pareil qui permet aux nouveaux citoyens de découvrir à la culture canadienne. L’heure est venue pour le LPC de prendre le virage numérique. Soutenez l’ICC.

Faites parler de vous dans notre bulletin: Ajoutez le mot-clic LPC dans les publications que vous affichez sur les réseaux sociaux et vous pourriez être le prochain membre ou ancien membre du LPC en vedette.

Logo:

Numéro d’enregistrement
d’organisme caritatif agréé :
82303 4145 RR0001

L’Institut pour la citoyenneté canadienne prône l’égalité en matière d’accès et de participation. C’est pourquoi il met tout en œuvre pour que les événements et les services qu’il offre soient accueillants et accessibles à tous. Si vous avez besoin d’aménagements pour la fréquentation de nos événements ou de nos services, écrivant à inclusion.ca ou communiquez avec l'ICC, en composant le +1 416 593‑6998.